Josette Elayi, Histoire de la Phénicie, Editions Perrin, juin 2013

L’histoire des Phéniciens, à la fois explorateurs et commerçants, est peu connue : quel paradoxe pour ce peuple, ingénieux inventeur de l’alphabet, d’avoir transmis aussi peu de traces écrites ! Leur littérature notée sur des papyrus a disparu. Et pourtant cette civilisation a fait rêver ses contemporains – juifs notamment, les a effrayés parfois à l’instar des Romains et des Grecs qui en firent des êtres cruels pratiquant le sacrifice humain. Leurs clients sont pharaons, assyriens, et leurs navires sillonnent la Méditerranée chargés de produits de luxe et courants comme du vin, de l’huile, du blé, des minerais….J. Elayi ressuscite la Phénicie antique, ensevelie sous les villes modernes du Liban et quelques-unes de Syrie et d’Israël. Elle fait revivre cette zone privilégiée de contacts entre l’Orient et l’Occident, ses célèbres comptoirs comme Carthage ou Bizerte et ses cités phares (Byblos, Tyr, Sidon, Arwad et les autres). Écrit par la plus grande spécialiste française de l’histoire de la Phénicie, au fait des derniers développements de la recherche, ce livre se lit comme un roman.
Pour comprendre la genèse de ce pays, l’auteur commence son récit avant sa fondation, en 1200, pour montrer ce qui s’est joué dans cette région lorsqu’elle était peuplée par les proto-Phéniciens. Le temps de sa splendeur s’écoule sur plusieurs siècles jusqu’en 883 durant lesquels la Phénicie s’épanouit lors d’une exceptionnelle période d’indépendance. Puis la Phénicie passera tour à tour sous la domination de l’Empire assyrien de 883 à 610, puis sous la coupe de l’Empire babylonien de 610 à 539 et enfin sous la domination perse de 539 à 332. C’est la date à laquelle on arrête traditionnellement son histoire car elle est conquise par Alexandre de Grand et intégrée dans le monde grec hellénistique.

 

Traduit en anglais : The History of Phoenicia, Atlanta: Lockwood Press, 2018.

Biographie et publications de Josette Elayi

Biographie

1. Diplômes

Doctorat d’Etat ès Lettres, Doctorat de 3e cycle, divers diplômes de langues orientales

2. Enseignement
Lettres classiques
– 1966-1968 : Cours Emilie de Rodat, Toulouse
– 1968-1972 : Cours Notre-Dame, Lyon
– 1973-1975 : Université Libanaise et Ecole des Lettres, Beyrouth (Liban)
– 1975-1978 : Université Moustansiriyé, Bagdad (Irak)
– 1980-1981 : Lycée Charlemagne, Paris

3. Recherche
Histoire phénicienne. Histoire de l’Empire assyrien
– depuis 1982 : chercheur au CNRS.
Publication de plus de 35 livres et de 200 articles spécialisés.

4. Organisation de la recherche
– depuis 1989 : organisation de rencontres internationales
11 colloques, tables rondes, journées et conférences

5. Organisation d’une exposition sur l’histoire de la monnaie
– 1987 : Saint-Girons (Ariège)

6. Edition
– 1989 : création de Transeuphratène, série spécialisée, arrêtée en 2018 (volume 50)
– 1989-2018 : édition de Transeuphratène (50 volumes parus)
– 1993 : création des Suppléments à Transeuphratène
– 1993-2016 : édition des Suppléments à Transeuphratène (21 volumes parus)

7. Engagement pour la réforme de la recherche
– 2004-2005 : Publication de deux essais en relation avec la réforme. Interviews radio, TV
– 2004-2016 : Plus de 30 articles de presse dans les quotidiens et revues (Le Figaro, La Croix, L’Humanité, Métro, Le Monde, La Dépêche du midi, Diplômées…)

8. Littérature

– 2009 : Le survivant, roman (L’Harmattan)

– 2011 : Secrets de granit (L’Harmattan)

– 2015 : L’ombre de Saddam (Lemieux éditeur)

– 2017 : Pourquoi je suis devenu un terroriste (L’Harmattan)

– 2018 : Arwad, une île syrienne à la dérive (Editions Glyphe)

– 2019 : Ange Garelli, descendant de Napoléon (L’Harmattan)

9. Prix et distinctions
– 1995 : Prix de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres
– 2001 : Prix de La Société Française de Numismatique
– 2001 : Prix de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres
– 2007 : Légion d’honneur décernée par le Ministre de la Recherche

Bibliographie

OUVRAGES PUBLIES :

– L’Empire assyrien, Paris 2021, Perrin

– Histoire de la Phénicie, Paris 2013, Perrin ; The History of Phoenicia, Atlanta 2018, Lockwood Press

– Sennacherib, King of Assyria, Atlanta 2018, SBL Press

– Sargon II, King of Assyria, Atlanta 2017, SBL Press

– Ange Garelli, descendant de Napoléon, Paris 2019, L’Harmattan (roman)

– Arwad, une île syrienne à la dérive, Paris 2018, Glyphe (roman)

– Pourquoi je suis devenu un terroriste, Paris 2017, L’Harmattan (roman)

– L’ombre de Saddam, Paris 2015, Lemieux éditeur (roman)

– Arwad, cité phénicienne du nord, Paris 2015, Gabalda (avec A.G. Elayi)

– Monetary and Political History of the Phoenician City of Byblos (5th-4th cent. BCE), Winona Lake 2014, Eisenbrauns (avec A.G. Elayi)

– Phoenician Coinages, 2 vols, Paris 2014, Gabalda (avec A.G. Elayi)

– Secrets de granit, L’Harmattan, Paris 2011 (roman)

– Byblos, cité sacrée (8e-4e s. av. J.-C.), Paris 2009, Gabalda.

– Le survivant, Paris 2009, L’Harmattan (roman).

– The Coinage of the Phoenician City of Tyre in the Persian Period (5th-4th cent. BCE), Leuven-Paris-Walpole 2009, Peeters (avec A.G. Elayi).

– Abdashtart 1er / Straton de Sidon : un roi phénicien entre Orient et Occident, Paris 2005, Gabalda.

– La face cachée de la recherche française, Paris 2005, Idéaphane.

– Le monnayage de la cité phénicienne de Sidon à l’époque perse, Paris 2004, Gabalda (avec A.G. Elayi).

– Pièges pour historien et recherche en péril, Paris 2004, Idéaphane.

– El Cerro de las Balsas y El Chinchorro : una aproximacion a la arqueologia del poblamiento prehistorico e ibérico de La Albufereta de Alicante, Alicante 2003 (avec P. Rosser Liminana et J. M. Pérez Burgos).

– Quinze ans de recherche (1985-2000) sur la Transeuphratène à l’époque perse, Paris 2000, Gabalda (avec J. Sapin).

– Un quartier du port phénicien de Beyrouth au Fer III/Perse. Vol. II. Archéologie et histoire, Paris 2000, Gabalda (avec H. Sayegh).

– Un quartier du port phénicien de Beyrouth au Fer III/Perse. Vol. I. Les objets. Paris 1998, Gabalda (avec H. Sayegh).

– Graffiti et contremarques ouest-sémitiques sur les monnaies grecques et proche-orientales, Milan 1998, Ennerre (avec A. Lemaire).

– Recherches sur les poids phéniciens, Paris 1997, Gabalda (avec A.G. Elayi).

– Nouvelles découvertes sur les usages funéraires des Phéniciens d’Arwad, Paris 1996, Gabalda (avec M.R. Haykal).

– Les pointes de flèches en bronze d’Ibiza dans le cadre de la colonisation phénico-punique, Paris 1995, Gabalda (avec A. Planas Palau).

– Trésors de monnaies phéniciennes et circulation monétaire (Ve-IVe siècles avant J.-C.), Paris 1993, Gabalda (avec A.G. Elayi).

– Nouveaux regards sur la Transeuphratène, Turnhout 1991, Brepols (avec J. Sapin) ; en anglais Beyond the River. New Perspectives on Transeuphrates, Sheffield 1998, Sheffield Academic Press, Biblical Studies.

– Economie des cités phéniciennes sous l’Empire perse, Naples 1990, Institut Universitaire Oriental.

– Sidon, cité autonome de l’Empire perse, Paris 1989, Idéaphane.

– La monnaie à travers les âges, Paris 1989, Idéaphane (avec A.G. Elayi).

– Pénétration grecque en Phénicie sous l’Empire perse, Nancy 1988, Presses Universitaires.

– Recherches sur les cités phéniciennes à l’époque perse, Naples 1987, Institut Universitaire Oriental.

– Catalogue de l’Exposition sur l’Histoire de la monnaie (21-8 au 5-9-1987, Saint-Girons, Ariège), Paris 1987 (avec A.G. Elayi).

OUVRAGES EDITES :
– Edition de Transeuphratène, série spécialisée, Vols 1 à 50, Paris 1989 à 2018, Gabalda, puis Peeters.
– Edition des Suppléments à Transeuphratène, monographies historiques, Vols 1 à 21, Paris 1993 à 2016, Gabalda, puis Peeters.

Projets en cours

– Recherches sur l’Empire assyrien

– Recherches sur la Phénicie