À l’occasion de la visite du Pape à Ur

À l’occasion de la visite du Pape à Ur, Vatican News a interrogé Dominique Charpin sur cette ville, d’où Abraham serait parti selon la Genèse, et plus généralement sur la civilisation mésopotamienne et la sauvegarde de ses monuments : https://www.vaticannews.va/fr/monde/news/2021-03/voyage-pape-francois-irak-mesopotamie-interview-charpin.html
L’interwiev a été publiée dans l’Osservatore Romano :
Osservatore_Romano_16-mars-2021

J. Elayi, L’Empire assyrien, Histoire d’une grande civilisation de l’Antiquité, Paris 2021, éditions Perrin.

L’Empire assyrien est le premier empire universel connu de l’Antiquité.

À son apogée, son territoire s’étend de l’Iran occidental à la mer Méditerranée, de l’Anatolie au nord du désert syro-arabique. Mais la roche tarpéienne est proche du Capitole, et il disparut brusquement en 610 avant J.-C. 

Reprenant le fil de l’histoire, Josette Elayi entreprend une vaste enquête sur cet empire oublié. La Bible disait du peuple assyrien qu’il était féroce et sans culture. Les découvertes faites depuis le XIXe siècle témoignent, au contraire, d’une civilisation fastueuse et éclairée : ce sont les Assyriens qui les premiers fondèrent de grandes bibliothèques, des parcs botaniques et zoologiques, et qui entreprirent des réformes sociales et religieuses. Cette dimension culturelle, comme un écho de leurs exploits militaires, demeure gravée dans les annales des rois soucieux de léguer à la postérité la gloire de leur règne. 

Se fondant sur les dernières découvertes, Josette Elayi lève le voile sur l’une des plus grandes civilisations de l’Antiquité et revient sur les événements majeurs qui ont marqué son histoire, comme la destruction du royaume d’Israël ou de la fabuleuse Babylone, grande rivale de l’Assyrie. 

Un ouvrage essentiel sur le Proche-Orient des VIIIe et VIIe siècles avant notre ère, appelé à devenir un classique.

The Assyrian Empire, History of a Great Civilization of Antiquity

Josette Elayi, Perrin Editions, Paris 2021

The Assyrian Empire is the first known universal empire of antiquity. 

At its peak, its territory stretches from western Iran to the Mediterranean Sea, from Anatolia to the north of the Syrian-Arab desert. But the Tarpeian rock is close to the Capitol, and it disappeared abruptly in 610 BC. 

Taking the thread of history, Josette Elayi undertakes a vast investigation into this forgotten empire. The Bible said of the Assyrian people that they were fierce and cultureless. On the contrary, the discoveries made since the 19th century bear witness to a lavish and enlightened civilization: it was the Assyrians who first founded large libraries, botanical and zoological parks, and who undertook social and religious reforms. This cultural dimension, as an echo of their military exploits, remains etched in the annals of kings anxious to bequeath to posterity the glory of their reign. 

Based on the latest discoveries, Josette Elayi lifts the veil on one of the greatest civilizations of antiquity and looks back at the major events that marked its history, such as the destruction of the kingdom of Israel or the fabulous Babylon, great rival of Assyria.

An essential work on the Near East from the 8th and 7th centuries BC, set to become a classic.

www.lisez.com/perrin/26

Nouvelles recherches sur la ville d’Ur et ses archives (XIXe-XVIIIe siècles av. J.-C.)

Conférence de D. Charpin à la Société asiatique le vendredi 29 janvier 2021 :
« Nouvelles recherches sur la ville d’Ur et ses archives (XIXe-XVIIIe siècles av. J.-C.) 

Voir la conférence sur YouTube

 Les 3 et 4 décembre 2020 aurait dû avoir lieu au Collège de France un colloque intitulé Nouvelles recherches sur la ville d’Ur, initialement prévu les 18 et 19 juin derniers. Hélas, il a fallu une nouvelle fois le reporter. Il y aurait été question à la fois des fouilles récentes qui ont eu lieu sur le site de Tell al-Muqayyar, proche de l’actuelle Nasiriyah dans le sud de l’Irak, et des travaux qui portent sur les textes découverts sur ce site depuis 1854 et en particulier lors des fouilles de Sir L. Woolley entre 1922 et 1934. Dans l’attente d’une reprogrammation du colloque, cette communication est l’occasion d’exposer quelques travaux récents. Tout d’abord, l’apport des textes découverts lors des campagnes de 2015, 2017 et 2019 sous la direction d’E. Stone sera mis en relief. On poursuivra en présentant le volume ARCHIBAB 4. Nouvelles recherches sur les archives d’Ur d’époque paléo-babylonienne, qui est sorti des presses à la fin de l’année 2020. La communication s’achèvera par une visite virtuelle de la ville d’Ur grâce au site Internet mis sur pied par toute une équipe depuis le printemps dernier dans le cadre du projet ANR « EcritUr ».