A propos Hervé Gonzalez

[ rf.ec1574242127narf-1574242127ed-eg1574242127elloc1574242127@zela1574242127znog.1574242127evreh1574242127 ]
https://college-de-france.academia.edu/Herv%C3%A9Gonzalez

ATER, chaire « Milieux Bibliques » du professeur Thomas Römer.

Doctorant en sciences des religions à l’université de Lausanne sous la direction du professeur C. Nihan. Ses recherches et publications portent principalement sur la littérature prophétique de la Bible hébraïque, notamment les textes les plus tardifs des époques perse et hellénistique. Sa thèse analyse les représentations de la guerre du livre de Zacharie (chapitres 9-14) dans le contexte de la Judée sous domination lagide (IIIe s. av. n. è.). Il a travaillé et enseigné la Bible hébraïque pendant plusieurs années dans les universités de Lausanne, Genève et Strasbourg, et a également été chercheur invité pendant un an à l’institut d’archéologie de l’université de Tel Aviv.

Conférence du professeur Steven Mckenzie (Rhodes College, Memphis)

Invité sur la proposition du professeur Thomas RÖMER, le professeur Steven McKENZIE (Rhodes College, Memphis) donnera une conférence sur le sujet suivant :

COMMENT LIRE GENÈSE 1 À L’ÉPOQUE MODERNE ?

Cette conférence aura lieu au Collège de France (11, place Marcelin-Berthelot, Paris 5e), le jeudi 4 avril 2019, à 16 heures, salle 2.

Affiche Steven McKENZIE

https://www.college-de-france.fr/site/thomas-romer/guestlecturer-2019-04-04-16h00.htm

Nouvelle parution : Catalogue de l’exposition « Mésha et la Bible : quand une pierre raconte l’histoire »

Collège de France, sous la direction scientifique de Thomas Römer, Marielle Pic, Isabel Bonora Andujar et Hervé Gonzalez

Mésha et la Bible : quand une pierre raconte l’histoire, Paris : Collège de France, 2018.

112 pages, broché, 28 x 19 cm

La stèle de Mésha (IXe siècle avant J.-C.) contient la première mention connue des quatre lettres du dieu d’Israël et constitue un document remarquable, fondateur de l’archéologie du Levant, essentiel pour l’étude des écritures de ces régions et l’histoire du monde de la Bible. Détruite peu après sa découverte en 1868, c’est grâce à la perspicacité de Charles Clermont-Ganneau, futur professeur au Collège de France, qu’elle a pu être reconstruite. Le catalogue présente de nombreux objets et documents mettant en perspective l’importance de cette inscription et l’histoire de sa découverte. L’exposition a été réalisée avec la participation exceptionnelle du musée du Louvre.

Sommaire : La découverte de la stèle ; La stèle au musée du Louvre ; La stèle de Mésha et la Bible ; La stèle de Mésha et l’histoire de l’écriture ; Charles Clermont-Ganneau.

Nouvelle parution de Thomas Römer et Léonie Bischoff : Naissance de la bible – Comment elle a été écrite

Thomas Römer et Léonie BIschoff

Naissance de la Bible – Comment elle a été écrite (La petite bédéthèque des savoirs 23), Bruxelles : Lombard, 2018.

Thomas Römer et Léonie Bischoff - Naissance de la bible - Comment elle a été écrite.

80 pages, relié, 14,0 cm × 19,5 cm

La Bible n’est pas tombée du ciel et n’a pas été écrite par un seul et même rédacteur. Les différents livres qui la composent, tels que la Genèse ou l’Exode, sont le fruit d’assemblages de textes qui réinterprètent des mythes issus d’autres civilisations et qui, pour certains, ont plus de sept siècles d’écart. Grâce à une approche ludique et à la portée de tous, le grand bibliste Thomas Römer nous explique pourquoi toute lecture littéraire de la Bible est en réalité impossible.

Nouvelle parution de Thomas Römer : Les 100 mots de la Bible

Thomas Römer

Les 100 mots de la Bible (Que sais-je 4057). Paris : PUF, 2018. ISBN : 978-2-13-073515-1

Les 100 mots de la Bible

Broché ; 128 pages ; format 11.5 x 17.6 cm

La Bible hébraïque, que les chrétiens appellent « Ancien Testament », n’est pas tombée du ciel. Fruit d’une longue maturation, complexe mais passionnante, elle soulève bien des questions et n’est pas toujours très facile d’accès.
S’agit-il d’un livre d’histoire ou de mythologie ? Est-elle vraiment monothéiste ? Ne légitimerait-elle pas la violence ? Condamne-t-elle l’homosexualité ? Pourquoi le judaïsme interdit-il de prononcer le nom de Yhwh ? D’où vient l’idée de peuple élu ?
En analysant la Bible comme n’importe quel texte, Thomas Römer donne des clés pour comprendre un livre pas comme les autres, au fondement des trois grands monothéismes.

 

Sommaire :

Abraham ; Adam et Ève ; Alliance ; Amour et sexualité ; Ange ; Animaux ; Apocalyptique, eschatologie ; Apocryphes ; Arche de l’alliance ; Archéologie ; Assyrie ; Baal ; Babylone, Babyloniens ; Bénédiction et malédiction ; Bouc émissaire ; Canon ; Ciel ; Circoncision ; Condition humaine ; Création ; Croissant fertile ; David ; Décalogue ; Déluge ; Deutéronome ; Diable ; Diaspora ; Dieu ; Les Écrits ; Égypte ; Élection ; Esdras ; Esther ; Étranger ; Exégèse ; Exil ; Exode ; Ézéchiel ; Femmes ; Formation de la Bible ; Genèse ; Grèce ; Guerre et paix ; Hébreu ; Histoire ; Images ; Isaïe ; Ismaël ; Israël ; Jacob ; Jardin ; Jérémie ; Jérusalem ; Job ; Jonas ; Josias ; Josué ; Judaïsme ; Jugement et salut ; Juges ; Lévitique ; Loi ; Massorètes ; Messie ; Miracles ; Moïse ; Monothéisme ; Mort ; Mythe ; Nombres ; Oralité ; Patriarches et matriarches ; Pays ; Péché ; Pentateuque ; Perses ; Prêtres ; Prophètes ; Les psaumes ; Pur et impur ; Qumran ; Rédacteurs ; Révélation ; Rois ; Ruth ; Sacrifice ; Sagesse ; Sainteté ; Salomon ; Samarie, samaritains ; Samuel ; Sanctuaire ; Sinaï ; Sodome et Gomorrhe ; Tour de Babel ; Traductions ; Tribus ; Vin ; Violence ; Yhwh.

https://www.puf.com/content/Les_100_mots_de_la_Bible

Conférence du professeur Saul OLYAN (Brown University, Providence)

Invité par l’Assemblée des professeurs du Collège de France, sur la proposition du professeur Thomas Römer, le professeur Saul OLYAN de Brown University, Providence (Rhode Island), donnera une conférence sur le sujet suivant :

LES DROITS DES ANIMAUX EXISTENT-ILS SELON LA BIBLE HEBRAIQUE ?

Cette conférence aura lieu au Collège de France (11, place Marcelin-Berthelot, Paris 5e), le vendredi 09 novembre 2018, à 11h, amphithéâtre Guillaume Budé.

Affiche Saul OLYAN