[Conférence] L’état actuel des sites d’Irak du nord (Ninive et Nimrud)

Le Pr. Eleanor Robson donnera une conférence supplémentaire le mardi 20 juin 2017 à 14H30 sur :

L’état actuel des sites d’Irak du nord (Ninive et Nimrud)

Lieu : Collège de France (11 place Marcelin Berthelot) – Amphithéâtre G. Budé

Ce contenu a été publié dans Divers, Mondes mésopotamiens par Marine Béranger, et marqué avec , . Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos Marine Béranger

– ATER rattachée à la chaire du Pr. Dominique Charpin (Civilisation mésopotamienne – Collège de France) ; collaboratrice du projet Archibab.

Thèse de doctorat à l’EPHE sur Développement des pratiques d’écriture et de l’expression écrite : recherches sur les lettres de l’époque amorrite, inscrite en novembre 2012, sous la direction de D. Charpin.

– Assistant Professor (ATER) at the Collège de France-PSL in Paris and PhD candidate at the Ecole Pratique des Hautes Etudes-PSL (France), under the supervision of Pr. Dominique Charpin. She is specialized in Mesopotamian history and epigraphy. Her researches focus on the development and popularization of the epistolary practice after the fall of the Ur III Empire (in 2002 BC), during the Amorite period (2002-1595 BC). Her areas of interest include prosopographical studies, textual linguistics and scribal training.

Description de la thèse :

– Dans la première partie de la thèse, j’observe la place de la pratique épistolaire dans la société mésopotamienne de l’époque amorrite (première moitié du IIe mil. av. J.-C), en dressant le portrait des épistoliers et les modalités de leur accès à l’écrit (étude prosopographique), ainsi qu’en analysant la manière dont l’écriture des lettres était enseignée aux élèves formés au cunéiforme. Dans la seconde partie, j’analyse et compare la quantité et la qualité de l’information formulée dans un corpus de lettres rédigées dans différentes villes à différentes dates, avec l’hypothèse que le plus grand recours aux lettres pour communiquer conduisit les expéditeurs/scribes à noter davantage d’informations par écrit et à clarifier leur formulation. Dans la troisième partie, j’utilise le corpus épistolaire pour étudier les traditions écrites présentes sur le territoire mésopotamien. Pour ce faire, je m’intéresse aux normes scripturales, c’est-à-dire au « syllabaire » des scribes et aux usages orthographiques.

– In the first part of my PhD research, I observe the place of the epistolary practice within the Mesopotamian society of the Amorite period (first half of the 2nd millennium BC), by drawing up the portrait of the letter senders, and studying how they could access to writing (prosopographical studies), and by analyzing how students in cuneiform were trained in letter writing. In the second part, I analyze and compare the quantity and quality of the information written down in a corpus of letters coming from different cities and sent on different dates (during the Amorite period), with the assumption that the greater use of letters in order to communicate could have led the senders/scribes to write down more information and develop a more precise written expression. In the third part, I use the corpus of the Old Babylonian letters in order to compare the written traditions that were present on the Mesopotamian territory during this period. To do so, I analyze the scriptural norms, that is, the « syllabary » of the scribes and the different spellings.

Divers :

  • Documents de référence pour l’encodage au format XML-TEI du corpus des lettres paléo-babyloniennes [useful materials for the TEI XML encoding of Old Babylonian letters] :
  1. Page Wiki du projet « Analyse d’un corpus akkadien » développé pour analyser un corpus de lettres paléo-babyloniennes avec le logiciel de textométrie TXM (UMR 5191 ICAR) [website page of the project untitled « Analyse d’un corpus akkadien » developed in partnership with the ICAR Research Laboratory in order to analyse a corpus of Old Babylonian letters with the TXM software]
  2. Echantillon du corpus des lettres babyloniennes (OBLCUNEIF) analysées avec TXM disponible en ligne / Sample of a Corpus of Old Babylonian Letters online : Sample of a corpus of Old Babylonian Letters – TXM project
  3. Liste recensant pour chaque signe cunéiforme paléo-babylonien son indice dans le Borger MesZL et son numéro Unicode [list of Old Babylonian cuneiform signs including their MesZL and Unicode number] (par Sylvie Vanséveren, mis à jour le 27/04/2015)