Exposition « Mesha et la Bible »

« Mésha et la Bible : quand une stèle raconte l’Histoire ». Exposition
au Collège de France (11 place Marcelin Berthelot, 75005 Paris), du 15
septembre au 19 octobre, avec la collaboration exceptionnelle du Musée
du Louvre.

A l’occasion des journées européennes du patrimoine les 15 et 16
septembre, une exposition débutera au Collège de France, intitulée
« Mésha et la Bible : quand une pierre raconte l’Histoire ». Gratuite,
elle sera installée dans le foyer du Collège de France (entre les
amphithéâtres Marguerite de Navarre et Guillaume Budé), et se
maintiendra jusqu’au 19 octobre (visites de 10h-18h). »

L’exposition célèbre les 150 ans de la découverte en Jordanie de la
stèle de Mésha, inscription d’une importance capitale pour les études
ouest-sémitiques et la compréhension du monde de la Bible. Elle
retrace l’histoire mouvementée de la découverte, au cours de laquelle
la stèle aura même été détruite. C’est grâce aux efforts et la
perspicacité de Charles Clermont-Ganneau, qui deviendra plus tard
professeur au Collège de France, que la stèle arrivera au Louvre en
morceaux puis sera reconstruite et traduite. Le premier estampage de
la stèle, réalisé avant sa destruction, sera exposé, de même que des
petits fragments de la stèle qui n’ont pas été intégrés dans sa
reconstruction et aussi d’autres documents et objets d’époque liés à
la découverte et à la figure de Clermont-Ganneau.

L’exposition souligne aussi les implications de la découverte pour la
compréhension du Levant ancien et du monde de la Bible, ainsi que pour
la connaissance de l’histoire de l’écriture dans cette région. Des
inscriptions, manuscrits et objets anciens seront exposés, en
particulier l’inscription du roi Shipitbaal de Byblos (grâce à un prêt
exceptionnel du Musée national de Beyrouth), des statuettes, sceaux,
poids et autres objets du Levant aux âges du Bronze récent et du Fer,
ainsi que des manuscrits du désert de Judée et des manuscrits
samaritains.

L’évènement est organisé par le Collège de France (chaire Milieux
bibliques) avec la collaboration exceptionnelle du Musée du Louvre, et
avec le concours du Musée Bible et Terre Sainte, du Musée national de
Beyrouth, de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, du Service
historique de la Défense et de la Société française d’histoire du
protestantisme.

Un atelier d’écriture phénicienne est également proposé durant les
journées du patrimoine, avec inscription préalable nécessaire à la
page internet :
https://www.eventbrite.fr/e/billets-jep-2018-48638867161

Pour plus d’informations sur les journées européennes du patrimoine et
sur l’exposition, vous pouvez consulter les pages internet suivantes :

https://www.college-de-france.fr/site/evenements-culturels/jep2018.htm
https://www.college-de-france.fr/site/evenements-culturels/ExpoMesha.htm

Ce contenu a été publié dans Études bibliques et nord-ouest sémitiques, Événements par Hervé Gonzalez. Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos Hervé Gonzalez

ATER, chaire « Milieux Bibliques » du professeur Thomas Römer.

Doctorant en sciences des religions à l’université de Lausanne sous la direction du professeur C. Nihan. Ses recherches et publications portent principalement sur la littérature prophétique de la Bible hébraïque, notamment les textes les plus tardifs des époques perse et hellénistique. Sa thèse analyse les représentations de la guerre du livre de Zacharie (chapitres 9-14) dans le contexte de la Judée sous domination lagide (IIIe s. av. n. è.). Il a travaillé et enseigné la Bible hébraïque pendant plusieurs années dans les universités de Lausanne, Genève et Strasbourg, et a également été chercheur invité pendant un an à l’institut d’archéologie de l’université de Tel Aviv.