Nouvelle parution de Thomas Römer : L’Ancien Testament commenté : l’Exode

Thomas Römer

 L’Ancien Testament commenté : l’Exode (texte intégral Nouvelle Bible Second, Société biblique française), Genève, Labor et Fides / Montrouge, Bayard, 2017.

Lancien_testament_commenté

 

 

 

 

 

 

 

 

260 pages, relié, format : 17,6 x 21,8 cm

« Le SEIGNEUR nous a fait sortir de l’Égypte, de la maison des esclaves. » Le livre de l’Exode, dont la figure humaine principale est Moïse, intermédiaire entre Dieu et son peuple, développe cette confession, affirmation de foi centrale de la Bible hébraïque. Il raconte la sortie d’Égypte des Israélites, la rencontre entre Israël et son Dieu et traite aussi de la volonté de Dieu de donner une organisation à son peuple. Un Dieu maître véritable de l’histoire d’Israël et de celle de tous les peuples.

Cet ouvrage, sans équivalent et destiné à un large public, propose le texte intégral de la Nouvelle Bible Segond dont chaque passage est accompagné d’un commentaire de Thomas Römer. Il s’inscrit dans la suite du Nouveau Testament commenté et de L’Ancien Testament commenté : La Genèse.

Thomas Römer est professeur de la chaire Milieux bibliques au Collège de France et enseigne également la Bible hébraïque à l’Université de Lausanne. Il est l’un des principaux spécialistes de la formation et de l’histoire de la Bible. Il a publié de nombreux ouvrages, parmi lesquels La Bible, quelles histoires ! (Bayard-Labor et Fides), L’invention de Dieu (Seuil), Moïse en version originale (Bayard-Labor et Fides). Il est l’un des auteurs de L’Ancien Testament commenté : la Genèse, avec Albert de Pury et Konrad Schmid.

https://www.laboretfides.com/fr_fr/index.php/bible/ancien-testament/l-exode.html

Ce contenu a été publié dans Études bibliques et nord-ouest sémitiques, Publications par Hervé Gonzalez, et marqué avec , . Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos Hervé Gonzalez

ATER, chaire « Milieux Bibliques » du professeur Thomas Römer.

Doctorant en sciences des religions à l’université de Lausanne sous la direction du professeur C. Nihan. Ses recherches et publications portent principalement sur la littérature prophétique de la Bible hébraïque, notamment les textes les plus tardifs des époques perse et hellénistique. Sa thèse analyse les représentations de la guerre du livre de Zacharie (chapitres 9-14) dans le contexte de la Judée sous domination lagide (IIIe s. av. n. è.). Il a travaillé et enseigné la Bible hébraïque pendant plusieurs années dans les universités de Lausanne, Genève et Strasbourg, et a également été chercheur invité pendant un an à l’institut d’archéologie de l’université de Tel Aviv.