« Egypt and the Levant » : cycle de conférences par Shirly Ben-Dor Evian (Musée d’Israël)

Invitée au Collège de France par l’Assemblée des professeurs, sur proposition du Pr. Thomas Römer, Mme Shirly Ben-Dor Evian, conservatrice au Musée d’Israël (Jérusalem), spécialisée en archéologie égyptienne, donnera une série de quatre conférences sur le thème :

Egypt and the Levant : From Territorial to Cultural Empire

Mme Ben-Dor Evian parlera en anglais tout en utilisant des supports pédagogiques en français. La première conférence aura lieu le vendredi 1er octobre à 11h, et les suivantes seront les mercredis 06, 13 et 20 octobre à 11h, à chaque fois à l’amphithéâtre Guillaume Budé du Collège de France (passe sanitaire et masque obligatoires).

Le programme des conférences est le suivant :

1er octobre : “Philistines, Canaanites and Egyptians at the end of the Late Bronze Age”

6 octobre : “Egypt and the Levant: From Ruler to Influencer”

13 octobre :“Egypt in the Hebrew Bible: Friend or Foe?”

20 octobre : “Shishak I: A Pharaoh of Biblical Proportions”

Plus d’informations à la page : https://www.college-de-france.fr/site/thomas-romer/guestlecturer-2021-2022.htm

Annonce_Cours_Ben Dor

Ce contenu a été publié dans Divers par Hervé Gonzalez. Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos Hervé Gonzalez

Ingénieur-Chercheur au Collège de France, attaché à la chaire « Milieux Bibliques » du professeur Thomas Römer.

Docteur en sciences des religions, spécialiste de la Bible hébraïque et de l’histoire de l’Israël ancien. Ses travaux portent principalement sur la littérature prophétique de la Bible hébraïque ainsi que l’histoire socio-politique de la Judée aux époques perse et hellénistique. Sa thèse de doctorat a consisté en une lecture socio-historique des représentations de la guerre du livre de Zacharie (aux chapitres 9-14) dans le contexte de la Judée sous les premiers pouvoirs hellénistiques (de la fin du IVe au début IIe s. av. n. è.). Il a travaillé et enseigné la Bible hébraïque pendant plusieurs années dans les universités de Lausanne, Genève et Strasbourg, et a également été chercheur invité un an à l’institut d’archéologie de l’université de Tel Aviv.