Articles de Dominique Charpin (2e série)

Vu l’écho favorable suscité par la première série, je poursuis avec ces 15 autres publications.

– «L’onomastique hurrite à Dilbat et ses implications historiques», dans M.-Th. Barrelet (éd.), Problèmes concernant les Hurrites 1, 1977, p. 51-69
«L’onomastique hurrite à Dilbat»
Cet article a par la suite été complété par mon étude «Immigrés, réfugiés et déportés en Babylonie sous Hammu-rabi et ses successeurs», dans D. Charpin et F. Joannès (éd.), La circulation des biens, des personnes et des idées dans le Proche-Orient ancien, Actes de la XXXVIIIe Rencontre Assyriologique Internationale (Paris, 8-10 juillet 1991), Paris, 1992, p. 207-218

– «Le geste, la parole et l’écrit dans la vie juridique en Babylonie ancienne», dans A.-M. Christin (éd.), Ecritures, Le Sycomore, Paris, 1982, p. 65-73
«Le geste, la parole et l’écrit»
– «Marchands du palais et marchands du temple à la fin de la I° dynastie de Babylone», Journal Asiatique 270, 1982, p. 25-65
«Marchands du palais et marchands du temple»

– «Des scellés à la signature: l’usage des sceaux dans la Mésopotamie antique», dans A.-M. Christin (éd.), Ecritures II, Le Sycomore, Paris, 1985, p. 13-24
«Des scellés à la signature»

– «Données nouvelles sur la chronologie des souverains d’Eshnunna», dans J.-M. Durand et J.-R. Kupper (éd.), Miscellanea Babylonica. Mélanges offerts à Maurice Birot, Paris, 1985, p. 51-66
«Données nouvelles sur la chronologie d’Eshnunna»
§ 1.2. L’article de M. deJ. Ellis, «Notes on the Chronology of the Later Eßnunna Dynasty∞, JCS 37, 1985, p. 61-85, est paru en même temps que les Mélanges Birot, de sorte que nos deux études sont parvenues independamment à la même conclusion concernant la place de Dannum-tahaz.
§ 2) Il est sûr désormais qu’il y a deux Narâm-Sîn, mais celui auquel fait allusion la Liste royale assyrienne dans la notice consacrée à Samsî-Addu est bien le roi d’Eshnunna (cf. K. R. Veenhof, The Old Assyrian List of Year Eponyms from Karum Kanish and its Chronological Implications, TTKY 6/64, Ankara, 2003, p. 61). Pour les origines de la famille de Samsî-Addu (p. 60), voir désormais OBO 160/4, p. 147-150.
§ 3.2) Le fragment A.3274 a été republié avec deux autres fragments jointifs par M. Guichard, «Les relations diplomatiques entre Ibal-pi-El II et Zimri-Lim: deux étapes vers la discorde», RA 96, 2002, p. 109-142 (p. 127-132)

– «Le rôle économique du palais en Babylonie sous Hammurabi et ses successeurs», dans Ed. Lévy (éd.), Le système palatial en Orient, en Grèce et à Rome, Strasbourg, 1986, p. 111-126
«Le rôle économique du palais en Babylonie»

– «Les décrets royaux à l’époque paléo-babylonienne, à propos d’un ouvrage récent», Archiv für Orientforschung 34, 1987, p. 36-44
«Les décrets royaux à l’époque paléo-babylonienne»

– «L’akkadien des lettres d’Ilân-surâ», dans M. Lebeau & P. Talon (éd.), Reflets des deux fleuves, volume de mélanges offerts à André Finet, Akkadica Supplementum 6, Leuven, 1989, p. 31-40
«L’akkadien des lettres d’Ilan-sura»

– «Les divinités familiales des Babyloniens d’après les légendes de leurs sceaux-cylindres», dans Ö. Tunca (éd.), De la Babylonie à la Syrie, en passant par Mari. Mélanges offerts à Monsieur J.-R. Kupper à l’occasion de son 70° anniversaire, Liège, 1990, p. 59-78
«Les divinités familiales des Babyloniens»

– «Mari entre l’Est et l’Ouest: politique, culture, religion», Akkadica 78, 1992, p. 1-10
«Mari entre l’Est et l’Ouest»

– «Le contexte historique et géographique des prophéties dans les textes retrouvés à Mari», Bulletin of the Canadian Society of Mesopotamian Studies 23, 1992, p. 21-31
«Le contexte des prophéties à Mari»
Voir depuis mon étude «Prophètes et rois dans le Proche-Orient amorrite: nouvelles données, nouvelles perspectives», dans D. Charpin & J.-M. Durand (éd.), Recueil d’études à la mémoire d’André Parrot, Florilegium marianum VI, Mémoires de NABU 7, Paris, 2002, p. 7-38.

– «Contribution à la redécouverte de Mashkan-shapir», dans H. Gasche, M. Tanret, C. Janssen & A. Degraeve (éd.), Cinquante-deux réflexions sur le Proche-Orient ancien offertes en hommage à Léon De Meyer, Mesopotamian History and Environment Occasional Publications 2, Gand, 1994, p. 209-214
«Contribution à la redécouverte de Mashkan-shâpir»
Voir désormais E. Stone & P. Zimansky (éd.), The Anatomy of a Mesopotamian City. Survey and Soundings at Mashkan-shapir, Winona Lake, 2004 (dont j’ai rendu compte dans RA 97, 2003 [2005], p. 188-190)

– «La fin des archives dans le palais de Mari», Revue d’assyriologie et d’archéologie orientale 89, 1995, p. 29-40
«La fin des archives dans le palais de Mari»

– «Hammu-rabi de Babylone et Mari: nouvelles sources, nouvelles perspectives», dans J. Renger (éd.), Babylon: Focus mesopotamischer Geschichte, Wiege früher Gelehrsamkeit, Mythos in der Moderne, Colloquien der Deutschen Orient-Gesellschaft 2, Sarrebruck, 1999, p. 111-130
«Hammu-rabi de Babylone et Mari»
Voir désormais mon livre Hammu-rabi de Babylone, Presses Universitaires de France, Paris, 2003
– «Lettres et procès paléo-babyloniens», dans F. Joannès (éd.), Rendre la justice en Mésopotamie, Presses Universitaires de Vincennes, Paris, 2000, p. 69-111
«Lettres et procès paléo-babyloniens»

– «Les dieux prêteurs dans le Proche-Orient amorrite (ca. 2000-1600 av. J.-C.)», Topoi 12/13, 2005, p. 13-34
«Les dieux prêteurs dans le Proche-Orient amorrite»
Voir également K. R. Veenhof, «Trade with the blessing of