L’historien face aux archives paléo-babyloniennes

Version française d’une contribution à paraître en anglais dans Too much data? Generalizations and model-building in ancient economic history on the basis of large corpora of documentary evidence, Actes du colloque organisé par H.D. Baker, B. Janković et M. Jursa dans le cadre du START project “The Economy of Babylonia in the First Millennium BC‚

Ce contenu a été publié dans ARCHIBAB, Mondes mésopotamiens, Publications par Dominique Charpin, et marqué avec , , . Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos Dominique Charpin

Professeur au Collège de France (Chaire « Civilisation mésopotamienne ») depuis le 01/01/2014

Correspondant de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres

Directeur de l’UMS 2409 (« Centre de documentation de l’Institut des Civilisations du Collège de France »

Directeur-adjoint de l’UMR 7192 et co-responsable de l’équipe «Mondes mésopotamiens»

Responsable du projet «ARCHIBAB (Archives babyloniennes, XXe-XVIIe siècles av. J.-C)» financé par l’ANR au titre de l’appel d’offres «Corpus et outils de la recherche en Sciences humaines» pour 2008-2010. Deuxième phase financée par l’ANR au titre des «programmes blancs» pour 2011-2014. Voir le site www.archibab.fr

Président de la SEPOA (Société pour l’étude du Proche-Orient ancien), qui publie le trimestriel NABU et ses suppléments (Cahiers et Mémoires). Voir le site www.sepoa.fr

CV CHARPIN 06-2014

Publications CHARPIN 06-2014.doc