A propos Dominique Charpin

[ rf.si1495612971rap-h1495612971sm@ni1495612971prahc1495612971 ]

Professeur au Collège de France (Chaire « Civilisation mésopotamienne ») depuis le 01/01/2014

Correspondant de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres

Directeur de l’UMS 2409 (« Centre de documentation de l’Institut des Civilisations du Collège de France »

Directeur-adjoint de l’UMR 7192 et co-responsable de l’équipe «Mondes mésopotamiens»

Responsable du projet «ARCHIBAB (Archives babyloniennes, XXe-XVIIe siècles av. J.-C)» financé par l’ANR au titre de l’appel d’offres «Corpus et outils de la recherche en Sciences humaines» pour 2008-2010. Deuxième phase financée par l’ANR au titre des «programmes blancs» pour 2011-2014. Voir le site www.archibab.fr

Président de la SEPOA (Société pour l’étude du Proche-Orient ancien), qui publie le trimestriel NABU et ses suppléments (Cahiers et Mémoires). Voir le site www.sepoa.fr

CV CHARPIN 06-2014

Publications CHARPIN 06-2014.doc

Parution de : La vie méconnue des temples mésopotamiens

Dominique Charpin, La vie méconnue des temples mésopotamiens, Docet omnia, 1, 256 pages ; 44 Illustrations N&B
https://www.lesbelleslettres.com/livre/2897-la-vie-meconnue-des-temples-mesopotamiens

La Mésopotamie antique fait l’objet de passionnantes découvertes depuis le XIXe siècle. Berceau de notre civilisation, elle a vu naître l’écriture vers la fin du IVe millénaire av. J.-C. Les centaines de milliers de textes qui nous sont parvenus de ces époques lointaines, alliés aux témoignages archéologiques, nous font connaître un monde enchanté où tout, à divers degrés, est sacré. Chaque activité humaine implique l’intervention d’un dieu.

Dans ce contexte, les temples consacrés aux divinités ont de quoi nous surprendre. Loin d’être simplement des lieux de culte, où le clergé prenait soin des divinités présentes dans des statues, ils étaient le cadre d’activités de la vie quotidienne : les temples de Shamash, dieu de la justice, fonctionnaient comme des tribunaux ; ceux de Gula, déesse de la santé, comme des centres de cure ; ceux de Nabu, dieu de l’écriture, comme des bibliothèques ; ceux d’Ishtar, déesse de l’amour, comme des maisons de plaisir.

En un mot, retracer la vie méconnue de ces temples, c’est tenter de recouvrer celle de ces hommes d’un autre temps. Tel est l’objet de ce livre issu de l’enseignement de Dominique Charpin au Collège de France.
Continuer la lecture

Vidéo : l’usage des animaux et matières animales dans la médecine assyro-babylonienne

Vérène Chalendar, Doctorante Hastec – Promotion 2013-2016 au sein de l’Ecole doctorale 472 (Ecole Pratique des Hautes Etudes), présente sa thèse de doctorat sur l’usage des animaux et matières animales dans la médecine assyro-babylonienne dans le cadre des « Portraits de jeunes chercheurs Hastec »

Présentation de sa thèse par V. Chalendar (vidéo sur YouTube)