A propos Lucile Barberon

[ rf.ee1501037264rf@no1501037264rebra1501037264b.eli1501037264cul1501037264 ]

Agrégée d’Histoire (1998), docteur d’Histoire (2008), détachée comme CR1 au CNRS (2007-2008), ATER à Paris 1 Panthéon-Sorbonne (2008-2009), Post-Doctorante au CNRS dans l’UMR 7192 (2009-2010), enseignante dans le secondaire.

Parution de ARCHIBAB 1
CV et publications

Publications de Lucile Barberon

Livre
Archibab III. Les religieuses et le culte de Marduk dans le royaume de Babylone, Mémoires de Nabu, Paris (à paraître 2010).

Articles scientifiques
–  « Mise en perspective de l’usage de la dot dans la société paléo-babylonienne », dans les Actes du colloque Premières Rencontres Doctorales d’Orient-Express, Orient-Express, Notes et Nouvelles d’Archéologie Orientale, mars 2002, Paris, p. 183-189.

–  « Le mari, sa femme et leurs biens : une approche sur la dot dans les rapports patrimoniaux du couple en Mésopotamie d’après la documentation paléo-babylonienne », Revue Historique du Droit Français et Etranger, janvier-mars 2003, p. 1-14.
–  « Les documents d’archives des religieuses en Babylonie ancienne : usage, transmission et conservation », dans F. Briquel-Chatonnet, S. Farès, B. Lion et C. Michel (éd.), Femme, culture et société dans les civilisations méditerranéennes et proche-orientales d’hier à aujourd’hui, Topoi Suppl 10, 2009, p. 273-288.
–    « To Dedicate or Marry a Nadîtu-woman of Marduk in the Old-Babylonian Society », dans L. Marti (éd.), La Famille dans le Proche-Orient ancien : réalités, symbolismes et images, Actes de la 55ème Rencontre Assyriologique Internationale (Paris 2009), Eisenbrauns, Winoka Lake (sous presse).
Note brève

–  « Quand la mère est une religieuse : le cas d’Ilša-hegalli d’après les archives d’Ur-Utu », NABU 2005/89, Paris, p. 94-95.

Publications pour un public élargi

–  « Le nécessaire à cuisine des dames babyloniennes », Les Dossiers d’Archéologie n°280, février 2003, p. 67.
–  « Les institutions des villes », dans P. Bordreuil, F. Briquel-Chatonnet et C. Michel (éd.), Les Débuts de l’Histoire, Edition Louis Audibert, 2008, p. 110-114.